La Reproduction

La naissance des hérissons : Naître et grandir

La vie des petits hérissons

Lorsque un hérisson femelle est sur le point d’avoir ses petits. Il construit un large nid confortable et circulaire fait de feuillages et d’herbettes. Le nid des hérissons est généralement caché sous du bois mort ou dans d’épaisses buissons. Les nouveaux nés sont roses et non-voyants. Ils naissent avec des minuscules poils piquants mais complètement recouverts. Les piquants du hérisson sont emprisonnés sous une couche de pelage fine afin d’éviter d’écorcher leur mère au moment de leur naissance.

À savoir : si le nid est déplacé pendant les premiers jours suivant l’accouchement du hérisson, la mère sera dans l’obligation de dévorer ses petits car ils seraient dans l’impossibilité de survivre à leur si petit âge à un transport mouvementé.

L’hérisson nouveau-né

Les femelles hérissons ont généralement une portée de 4 à 5 petits par an. Bien que dans le commun des mortels, il est complètement effroyable de dévorer ces propres petits. Chez les hérissons, le fait de manger ses petits permet à la femelle d’acquérir de la force et de se reproduire. Lorsque les hérissons sont menacés par un danger, leur mère les emporte dans sa bouche. Tout ceci dans le but de les protéger et les emmènent vers un nouveau nid protecteur.

Dans les premiers jours de leur naissance la mère hérisson reste près de ses tout petits en les allaitant de manière régulière. Elle fait très attention à ces petits, c’est la prunelle de ses petits yeux. C’est uniquement à la tombée de la nuit que la femelle hérisson sort de son nid douillet pour se nourrir et trouver de quoi nourrir ses petits. Comme dit précédemment cet animal est peureux. Lorsque la femelle hérisson s’absente, elle va loin de son nid. Les petits hérissons poussent des cris, plutôt aigu pour signifier leur faim.