Les Origines du hérisson

D’où viennent les hérissons ?

Les hérissons; les origines de ce drôle de spécimen

Le hérisson dont l’appartenance et la constitution n’auraient pas changé depuis 15 millions d’années est né il y a 60 millions d’années après la disparition des dinosaures. Son ancêtre serait le Zalambdalestre, premier représentant des Thériens, un mammifère de 20 cm de long, à gros groin dotés de longues dents sspectaculaires de grands yeux et une petite tête qui vivait au Crétacé inférieur en Mongolie. Il faut savoir que d’autres pistes de la découverte du hérisson ont été ouvertes sur tous les continents, dont l’Amérique, seul lieu où le hérisson n’existe plus. L’animal épineux est en revanche bien présent en Asie, en Afrique et en Europe occidentale ainsi que dans plusieurs zones insulaires comme la Sardaigne, la Corse ou les îles écossaises. Ces dernières ont été colonisés par erreur lors de transport de tourbe ou de fourrage.

Le hérisson recroquevillé
Les origines du hérisson

On peut distinguer quatre différentes lignées génétiques de hérisson. Ainsi, deux sont orientales et leur origine précise n’est pas connue. Les deux dernières sont occidentales et sont d’origine balkanique. Par ailleurs, les hérissons balkaniques se différencient aussi sous deux sous-espèces ; l’une ibérique et l’autre de souche ibérique. La divergence aurait eu lieu entre 1,7 et 2,2 millions d’années lors de la première glaciation. Dès lors, la lignée des hérissons ibérique est allée coloniser l’ouest et le nord de la France, la Belgique.

Toutefois, on considère que les genres de hérissons ont peu changé depuis plusieurs millions d’années. Attention ! Il y a quelques années, des scientifiques ont découvert les hérissons africains. Ce sont les seuls hérissons à ventre blanc qui sont identifiés comme nouveaux animaux domestiques. Ces nouveaux genres de hérissons vivent aux États-Unis et au Canada. On s’aperçoit que les élevages locaux ont fait place aux importations.